Le choix du Sans DRM pour mes ebooks

J’ai fait le choix du Sans DRM afin de rendre mes livres au format électronique disponibles sur un plus large nombre de tablettes et de liseuses. Cela n’est cependant pas allé sans difficulté. Il s’agissait de faire un choix non pas technique, mais commercial, car financièrement je devais me demander si je pouvais me permettre de diffuser mes eBooks sans protection ?

Que sont les DRMs ?

Les DRMs sont des petits bouts de codes informatiques qui encryptent les fichiers téléchargés, tels que les ebooks ou les fichiers musicaux, pour garantir qu’ils ne puissent être lus que par une personne désignée sur un medium numérique bien déterminé.

Les fichiers ainsi protégés ne sont donc pas portables d’une liseuse à une autre, ni même ne peuvent-ils être échangés. Il s’agit donc d’une protection pour un auteur, même s’il faut reconnaître que faire « sauter » ces verrous, certes n’est pas facile pour le commun des mortels, mais tout à fait concevable pour un féru d’informatique ou un pirate.

Le choix historique du « Avec DRM » pour mes eBooks

Jusqu’à présent j’utilisais les plateformes Kindle, Kobo et Apple pour protéger mes droits d’auteur contre le piratage. Je m’étais donc restreint à ne vendre sur mon site que mes livres papiers qui peuvent moins facilement être dupliqués.

Il y avait certes là un avantage pour moi, mais pour mes lecteurs, cela voulait aussi dire de plus grands désagréments quant à la portabilité de leurs achats d’un médium numérique.

Le choix du Sans DRM

logo symbolisant la non utilisation de protection DRM

Afin de rendre mes livres accessibles à tous, j’ai donc fait le pari du Sans DRM, afin d’en faciliter la lecture et de ne pas contribuer à limiter le marché de l’édition aux grands groupes tels que la FNAC, Apple, Kobo et Kindle.

C’est donc un pari sur l’honnêteté des gens et leur bon sens.

Un question de confiance

Le choix du Sans DRM est d’abord une question de confiance, car c’est donner aux lecteurs d’ebooks la responsabilité d’agir avec respect envers les auteurs.

Ainsi, Si vous acquérez un livre sans protection numérique, vous aurez alors la possibilité de le transmettre, de le prêter ou de l’échanger comme tout autre ouvrage papier que ce soit.  Cependant je vous demanderais de prêter attention au fait que si vous le faisiez inconsidérément, vous priveriez l’auteur de sa seule source de revenu.

C’est donc une relation de confiance entre un auteur et son lectorat afin que ce dernier ne diffuse pas les œuvres de cet auteur au-delà de ses proches, et ne les rende pas disponibles sur le web ou les réseaux peer-to-peer, mais c’est aussi avoir confiance en le lectorat pour qu’il incite son entourage à acheter les livres afin de soutenir l’auteur.

Ainsi si vous avez obtenu un livre autrement qu’en l’achetant légitimement sur une plateforme numérique respectant les droits d’auteurs, je vous prie de ne pas le diffuser et de l’acheter sur le site www.thierrybontoux.com. C’est en effet le meilleur moyen de soutenir l’édition libre et de permettre à un auteur indépendant comme moi de vivre de son art.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.