Les lecteurs en parlent

Livre aussi passionnant que les précédents

Ce livre se lit avec un réel plaisir . On a hâte d’aller jusqu’au bout. Comme toujours l’auteur nous transporte dans un univers passionnant et très bien documenté sans parler de l’aventure et de l’intrigue qui nous tiennent en haleine.
J’attends le suivant

Marie

Très bon livre

livre très intéressant notamment pour les amateurs de la Rome antique.

Frederic Z.

Excellent roman policier historique

J’ai beaucoup aimé ce roman policier historique, où nous retrouvons les personnages du Complot de Marcus Antonius Primus du même auteur. Il se situe comme le précédent dans la Rome antique sous Vespasien, ce qui est rare pour un livre policier. L’époque est particulièrement bien décrite avec beaucoup de notes très intéressantes et on a plaisir à parcourir avec les héros la Ville Éternelle ainsi bien sûr que Massilia. Encore une fois, c’est un policier rythmé, efficace, très bien documenté qui nous fait découvrir une vie quotidienne et réaliste que nous connaissons mal, même quand adore cette période de l’histoire comme moi.

LLERES

Merveilleux roman !!! Cette dame d Albi!

Je trouve ce roman génial très bien écrit avec des rebondissements de l’action. C’est un roman qui m’a beaucoup plu. Il est captivant vous entrez littéralement au moyen-âge et vivez l’histoire !!! J’ai adoré !!! Bravo a son auteur !!!!!

BUSSERON J.

L’histoire en roman

Roman historique qui se lit facilement, beaucoup de détails mais jamais de longueur : l’ intrigue nous tient tout au long du livre, l’écriture est fluide, agréable et documentée. A lire absolument. Vivement le prochain livre!

Strella

La dame d’Albi, un atout maître.

J’avais peu lu de roman historiques jusque là. Celui-ci m’a captivé du début à la fin. C’est une belle découverte.

Alezan

Rome comme si vous y étiez

Superbe livre j’ai dévoré cette histoire qui nous emmène dans la Rome antique très bien documenté à recommander pour noël aux amoureux de l’antiquité

lesauvage

La dame d’Albi

Livre très agréable et prenant à lire, on a du mal à s’arrêter.
Un peu surprenant dans la lecture quand la « Dame » parle à la première personne du singulier (je ceci, je cela) mais on s’y fait vite.
A lire sans modération.

Gérard Cavelot