La dame d’Albi

Durant l’été 1457, au sortir de la guerre de Cent Ans, le futur roi Louis XI est en exil chez le duc de Bourgogne quand il apprend le mariage annoncé de la nièce de l’évêque d’Albi avec le fils du seigneur de Beynac. Ce mariage a tout pour lui déplaire : il lui fait perdre son influence en Languedoc et favorise le seigneur de Beynac que le prince considère comme son ennemi. En revanche il plaît à son père, le roi Charles VII. Louis décide donc d’envoyer un assassin pour contrecarrer les plans du roi de France.

panier d'achatAcheter ce livre aux formats Kindle, Kobo, iBook… et papier

Prévisualisation du roman:

Ce qu’ils en pensent


La dame d’Albi

Je me suis régalé,une histoire et une intrigue passionnante avec des personnages qu’on ne perd pas en cours de route , faciles à suivre.Le style est agréable a lire avec un vocabulaire moderne.
Je vais vite plonger de quelques siècles pour plonger dans votre deuxième livre.

Angelini

Dame d’Albi

Super livre très prenant, mais on attend la suite avec impatience.
Qu’est devenu cette dame d’Albi??
Où est la suite?

ANAIA

très bon livre

Un ami m’avait recommandé ce roman historique. Malgré mes réticences, j’ai commencé à le lire et dès les premières pages, j’ai été prise par le sujet. Je n’ai lâché la lecture que fort tard dans la nuit.
Lecture reprise très rapidement le lendemain !
En résumé, très bon livre, bien documenté. .
Je le recommande !

Marie

A lire absolument

 Je me suis absolument régalée. une immersion complète au moyen âge. A lire par tous les amateur de romain historique.
Client d'Amazon

La dame d’Albi

Plongé dans le moyen âge, ce roman où l’intrigue mêle à la fois bataille et histoire humaine vaut tout les films avec effet spéciaux !

Vonne

Pas mal

Quelques défauts d’écriture, bien documenté et belle intrigue. Certains passages souffrent de faiblesse orthographique et de fautes de grammaire trop évidentes. Beaucoup d ‘ anachronismes néanmoins dépassant la modernité du texte.

Laurent

La dame d’Albi

Livre très agréable et prenant à lire, on a du mal à s’arrêter.
Un peu surprenant dans la lecture quand la « Dame » parle à la première personne du singulier (je ceci, je cela) mais on s’y fait vite.
A lire sans modération.

Gérard Cavelot

Merveilleux roman !!! Cette dame d Albi!

Je trouve ce roman génial très bien écrit avec des rebondissements de l’action. C’est un roman qui m’a beaucoup plu. Il est captivant vous entrez littéralement au moyen-âge et vivez l’histoire !!! J’ai adoré !!! Bravo a son auteur !!!!!

BUSSERON J.

La dame d’Albi, un atout maître.

J’avais peu lu de roman historiques jusque là. Celui-ci m’a captivé du début à la fin. C’est une belle découverte.

Alezan

Très belle histoire

un livre une histoire magnifique ,jamais le moindre ennuis ,on a toujours envie de connaître la suite bravos j’ai adoré.

Client d'Amazon

Confus et bizare

ouvrage confus, à la vraisemblance historique douteuse, un style d’écriture trop « actuel » qui déroute et empêche la « communion » avec l’époque

Jicé

la dame d’albi

je suis à la 3 eme lecture de ce roman passionnant, car je l’ai dévoré la 1er fois, la seconde je l’ai encore plus apprécier et la 3eme (probablement pas la dernière) , je l’ai lu tres lentement.
ce livre est à la fois un cour de vie sur le moyen ages et un super roman. la dame d’Albi raconte sans jugement sa vie et celle ce ces contemporains.
je n’ai qu’une hâte c’est d’avoir une suite.
qu’en pensez vous le faire?

ANAIA

Lecture en deux fois

Quand j’ai commencé ce livre, le narrateur nous explique que Jeanne d’Arc est un canular, qu’il s’agit en fait de Jeanne de Bourbon et qu’au final une autre sera brûlée. Ce scénario visait à redonner à Charles VII la couronne.
Cette assertion en désaccord avec la version des historiens m’a agacée.
De même, le vocabulaire est trop moderne et en devient anachronique. Zigouiller c’est d’époque ?
J’ai fermé le livre, et n’y suis revenue que quelques semaines plus tard.

La guerre de 100 ans est finie, et les armées dissoutes sont rentrées chez elles en partie. Le reste s’est constitué en bandes armées redoutées : les routiers et écorcheurs qui terrorisent les populations.
Charles VII et son fils Louis, le Dauphin sont en guerre. Ce dernier désire asseoir sa puissance sur Albi.
C’est au moyen de ces hommes aguerris que les partisans de Louis mettent au point leur stratégie, sans état d’âme…
C’est toute cette stratégie et sa mise en application que nous suivons.
Les hommes sont pratiquement les seuls protagonistes de ce livre.
la Dame d’Albi n’apparait qu’au chapitre 15, et encore dans un rôle très secondaire. Elle laisse vite place aux soldats et aux batailles. En revanche on comprend que c’est elle la narratrice.
Elle n’a un vrai rôle qu’au chapitre 40 (le livre en contient 45). Elle se fait donc attendre cette dame d’Albi

Réggai

Belles saignées

Ça meurt à tours de bras sans déranger, c’est le lot de l’époque, les seules solutions sont radicales. Après quelques milliers de morts l’amour triomphe, tout est bien qui finit bien. Ce n’est pas l’histoire de france enseignée à l’école, bien que louis XI n’avait pas très bonne réputation avec ses petites cages, ce n’était qu’un détail. Roman mené tambour battant, actions sur actions, pas le temps de s’ennuyer, meilleur que nos films actuels malgré leurs effets spéciaux qui nous blasent tant on en abuse. Viril et guerrier ce livre ne devrait pas plaire à nos gentes dames malgré le titre qui évoque tout autre chose que cette royale machination. Vive le Roi !

Client Kindle

La dame d’Albi

Passionnant.
lu en quelques heures, on voudrait une suite ou un roman du même genre.
Ce qui concerne Jeanne d’Arc me déplaît un peu. où est la vérité? pour ma part je préfère la version officielle.

Geogc